Dernières News

Concentration nationale du Carf 2018

Par Alain D :

Après notre concentration nationale 2017 qui nous avait conduits dans le Berry, nous avons cette année retrouvé le Limousin, comme au bon vieux temps… mais cette fois sans  »la Montée d’Ahun » et sans  »le Mas du Clos ».

Le samedi matin 21 juillet nous étions accueillis, dès 8 H 00, à la concession Alfa Romeo  »Péricaud Automobiles » au Nord de Limoges, pour la remise des plaques et des carnets de route aux participants.

Accueil ô combien sympathique car l’équipe de Jean-Pierre Péricaud nous avait préparé un petit déjeuner gargantuesque. Excellente idée pour ceux qui avaient dû quitter leur hôtel sans déjeuner… j’en connais ! Un grand merci à notre hôte limousin !

Le départ des voitures fut donné toutes les minutes par Daniel Martial pour un parcours en fléché-métré qui devait nous conduire sur le lieu de notre première visite : le village martyr d’Oradour-sur-Glane et son  »Centre de la Mémoire ». Parking exclusivement réservé à notre attention et gardé.

Visite émouvante et commentée par notre guide, Monsieur Doutre, fils d’un des rares rescapés du massacre du 10 juin 1944. Nous avions tenu à marquer le passage de notre Club à Oradour par le dépôt d’une gerbe sur le tombeau où reposent les cendres des 642 martyrs.

Apéritif et déjeuner au restaurant « Le Milord » à Oradour-sur-Glane, puis départ pour un parcours touristique vers le Nord de la Haute-Vienne, en traversant les Monts d’Ambazac, jusque dans les environs de Guéret pour une visite  »très creusoise » : « les Loups de Chabrières », dans le parc animalier des Monts de Guéret.

Notre première journée s’est achevée l’Hôtel Restaurant « L’Orangerie » à Bonnat, au Nord de Guéret, pour le traditionnel concours d’élégance, suivi du dîner de gala.

Le lendemain, dimanche 22 juillet, nous avions rendez vous sur le circuit de Mornay dès 8 H 30, pour une journée  »tours libres » dans l’environnement très bucolique du château de Mornay : tours libres à volonté, et certains n’ont pas économisé carburant et pneumatiques.

Après la parade des Alfa sur le circuit en fin de matinée, le déjeuner fut servi dans le château ; repas sans alcool bien entendu, car il fallait enchaîner avec les tours libres de l’après-midi.

La journée s’est déroulée dans une ambiance joyeuse et détendue, grâce à la bonne humeur de tous les participants, à la discrétion de nos commissaires de piste, et cerise sur le gâteau, ce commentaire de la propriétaire du circuit après notre départ : « ce fut un plaisir de vous accueillir car il est rare de nos jours d’avoir des gens aussi respectueux à tous les niveaux. »

………..A l’année prochaine !!!      Alain delanoue.

Laisser une réponse